Skip to content

Notre participation à l’avancement du Royaume de Dieu.

Notre participation à l’avancement du Royaume de Dieu. published on


Chères sœurs en Christ, dans le chapitre précédent nous avons appris comment “Discerner les techniques du diable” pour ne plus être trompées : nous avons vu qu’il utilise les religieux pour corrompre le monde dans le but de les entrainer avec lui dans la géhenne.

Notre exhortation les a dévoilés comme des usurpateurs dissimulés en faux envoyés de Dieu.
Nous savons également que Satan ne veut pas que la vérité de l’Evangile soit proclamée ; ni que les hommes soient sauvés et il ne se résout pas à voir triompher le bien sur le mal ; pourtant c’est une chose déjà accompli par l’œuvre de Jésus Christ sur la croix et nous en voyons déjà les prémices qui se manifestent dans l’Eglise.

Aujourd’hui par notre thème : l’avancement du Royaume de Dieu nous allons voir comment nous pouvons y participer.

Le Seigneur Jésus, de par son Esprit Saint, ensemence Sa Parole dans le monde par l’intermédiaire des enfants de Dieu qui contribuent ainsi, à l’avancement de Son Royaume.

Mais comment donc le faire avancer efficacement ? Et quelle est notre contribution ?

Chères sœurs, premièrement, soyons transformées par le renouvellement de notre intelligence.
Ne nous laissons pas intimider par la puissance de Satan bien que nous en sommes conscientes.
Ne nous laissons pas abuser par l’apparente sagesse dont les faux serviteurs font consciemment étalage, mais discernons ce qui est de Dieu et ce qui ne l’est pas.

Pour nos frères ou sœurs dans la foi, qui sont dans l’erreur doctrinale et qui persistent dans cette mauvaise voie pour des raisons propres à eux malgré les différents avertissements, il convient de rejeter leurs doctrines en se séparant d’eux car il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre raison.

Alors il est important d’être vigilantes, car même les plus sincères d’entre nous et les plus avancées dans la foi ne sont pas à l’abri d’une déviation lorsque nous mettons nos intérêts avant ceux du Seigneur.
C’est alors que nous ouvrons la porte aux influences démoniaques véhiculées par de faux enseignants et leurs fausses doctrines.

Le rôle de l’Eglise dans ce cas-là est de ramener, les Brebis du Seigneur qui se sont égarées.
Pour cela chacune d’entre nous doit connaître la Parole et la Pensée de Christ.
Dieu peut se servir de qui il veut, il suffit seulement d’être disposé(e).

Une chose est nécessaire, c’est d’être motivée par l’amour et de marcher dans l’amour.
Aussi, chères sœurs, n’hésitons pas à leur faire savoir à ces serpents, religieux hypocrites, qu’ils (ou qu’elles) véhiculent sans en être conscients(es) des enseignements corrompus ; qui sait ; ce sera peut-être leur délivrance.

Oui je l’affirme, nous sommes bel et bien les gardiens de nos frères.
Dans l’amour de Christ, veillons à ne pas nous écarter de Sa saine doctrine.
(Matthieu 16 : 23 ou Marc 8 : 27- 33) “ Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : Arrière de moi, Satan ! Tu m’es en scandale, car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.”

Condamnons donc fermement les pensées contemporaines d’hommes (ou de femmes) soi-disant de Dieu.

Pour rappel, car j’en ai parlé dans l’article “Marcher sur les serpents et les scorpions” le Seigneur nous a donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions par l’évangélisation et nous avons la possibilité de saisir quelques “serpents honnête c’est-à-dire des religieux sincères dans leurs croyances en Dieu” pour les conduire à Christ. (L’exemple de l’apôtre Paul sur la route de Damas)

(Luc 10 : 19) “Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.”

Sœurs, ne soyons pas les juges de nos frères et sœurs, car ils sont tombés involontairement dans les pièges du diable et notre rôle, en tant que Corps de Christ, est de les secourir.
(Romains 14 : 13) “Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensons plutôt à ne rien faire qui soit pour notre frère ou notre sœur une pierre d’achoppement ou une occasion de chute”

La Parole déclare en Mathieu 7 : 2 “On vous jugera du jugement dont vous jugez …”
S’il vous plait ne condamnons pas les actions des autres ; mais jugeons les nôtres, pour voir, si nous sommes dans la vérité et si nous marchons dans l’amour de Christ.
Ôtons ainsi la poutre qui est dans notre œil au lieu de chercher à ôter la paille qui est dans l’œil de notre prochain.

(Mathieu 18 : 15 – 16) “Si ton frère (ou ta sœur) a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère (ou ta sœur). Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou trois témoins.” (2 Co.13 : 1)
Nous devrions prier Dieu pour qu’il augmente notre foi et croire qu’il est Tout Puissant pour ranimer le lumignon de foi qui fume encore.

Ayons la foi et la compassion pour intercéder en faveur de nos frères et sœurs égarés comme nous l’aurions fait dans l’amour pour un païen ou un publicain, qui sait peut-être un jour tu seras aussi à sa place. Sème l’amour et tu récolteras la miséricorde. (Luc 6 : 36 – 37)

Face au péché d’un des nôtres, le reprendre avec compassion en plaidant la Parole de salut en Jésus-Christ.
Ne pas le faire dans cet état d’esprit c’est s’ériger en juge et usurper ainsi la place qui revient à Dieu (Romain 2 : 16)
Nous ne devons pas être un obstacle à la repentance d’un pécheur, c’est devenir un moyen de scandale pour celui pour lequel Jésus Christ est mort.
(Lire Luc 17 : 1 – 6) ; (Mathieu 18 : 6) “Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer.”

Bien chères sœurs, demeurons solidement enracinées dans la Parole de Christ, confessons la avec foi et assurance, car c’est elle qui nous garde de toute chute, c’est elle qui est notre victoire.

Ne nous leurrons pas, Satan, ses démons et ses disciples ne craignent pas de prononcer la Parole de Dieu, ce qu’ils craignent en réalité c’est de la voir agissante dans nos vies.

Bien au contraire, ils s’en servent pour masquer leur véritable identité (loups déguisés en agneaux), pour séduire et introduire dans le cœur de l’homme le doute et l’incrédulité dans le but d’ouvrir la porte à toutes sortes de décadences qui, pour nous qui en avons conscience savons qu’ils conduisent inéluctablement à la perdition, loin de la bonne présence de Dieu.
Quel drame !

L’Evangile est le salut de Dieu, c’est la seule vérité qui nous sauve.
La recevoir nous met sur le chemin de la vie éternelle.
L’Evangile est la puissance de Dieu qui nous délivre de tous nos ennemis y compris de nous-même.

Le diable craint l’Evangile et vient pour la voler quand elle est semée dans les cœurs irrésolus, aussi mettons notre ardeur à la conserver ; la seule façon de la conserver c’est de la vivre puis ensuite de la véhiculer avec assurance parce qu’on la vit.

(Proverbes 14 : 28 Version Martin) “La puissance d’un Roi consiste dans la multitude du peuple ; mais quand le peuple diminue c’est l’abaissement du prince”

Une cause qui nous incombe :

Mes sœurs, hormis l’impact néfaste des nombreux “apôtres” du diable, ce qui provoque le déclin et la mort spirituel d’un enfant de Dieu, c’est sa propre convoitise qui le pousse insidieusement à être tolérant face aux péchés et à faire alliance avec le monde car l’amour du monde le possède.

Nous savons que la véritable foi se caractérise dans la persévérance.
Aussi fixons les yeux vers le but et travaillons à notre salut par l’obéissance à la volonté de Dieu, par la soumission à son Fils Jésus qui est la Parole de Dieu et le tout dans la dépendance de l’Esprit Saint. (1 Jean 2 : 19)

Mes sœurs, veillons à réfuter par les Saintes Ecritures, leurs arguments mensongers en ayant toujours sur nous notre tête le casque du salut qui protège nos pensées, le bouclier de la foi qui repoussent les flèches enflammés de l’adversaire car leur discours sont puissamment persuasifs et remplis de la puissance satanique et peuvent séduire plus d’une : soyons prudentes.

(2 Jean 1:7) “Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist.”

Leurs buts inavoué est de vous inciter à ne pas croire en Jésus Christ Fils de Dieu.

Bien aimée dans le Seigneur, il n’y a pas d’autre choix dans ce combat qu’obéir et agir ou subir et périr ; et ce choix nous appartient exclusivement. C’est cela le libre arbitre.

La bonne attitude à avoir :

  • Obéir à la Parole de Christ et se conformer à la volonté de Dieu.
  • Offrir notre corps à Dieu comme un sacrifice vivant
  • Etre transformée dans le renouvellement de notre intelligence c’est-à-dire nos pensées doivent progressivement tendrent vers les pensées de Dieu
  • Vivre une vie séparée des principes du monde
  • Résister à la tentation en discernant ce qui est de Dieu de ce qui ne l’est pas
  • Réfuter le mensonge et ne pas s’en rendre complice.
  • Proclamer avec zèle la vérité de l’Evangile.
  • Dénoncer l’apostasie, qui entraine les gens à s’attacher aux cultes païens et à mixer la vérité biblique avec le mensonge du monde.
  • Ne pas avoir de vaine discutions (1 Timothée 1 : 4),
  • Etre rempli du Saint Esprit par la connaissance et l’emploi judicieux de la Parole de Dieu.
  • Mais surtout vivre et proclamer l’Evangile.

Voilà le conseil de Dieu pour ces enfants :

“Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.” (1Jean 4 : 1 – 3)

“ Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l’enseignement que vous avez reçu. Eloignez-vous d’eux” (Romains 16 : 17)

“Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Quel accord y va-t-il entre Christ et Bélial ? Ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ? Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.” (2Corinthiens 6 : 14 – 18)

“Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.” (1 Pierre 5 : 8)

Un dernier mot, le Seigneur Jésus nous invite à exercer l’autorité spirituelle qu’il a délégué à son Eglise, malheureusement bien souvent nous n’usons pas assez de ce privilège, alors que nous avons le plein mandat de Dieu de manifester sa force, sa Toute Puissance pour délivrer les captifs.
Oh mon Dieu Quel gâchis !

(Actes 16 : 18) “… Paul fatigué se retourna et dit à l’esprit : Je t’ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir d’elle. Et il sortit à l’heure même.”

J’ai une profonde pensée pour ceux ou celles qui veulent maintenant faire partie de la famille de Dieu et entrer dans Son Royaume, voici ci résumé ce que vous devrez faire et si vous décidez d’être enrôlé, non dans une religion, ni dans une dénomination, mais par le Seigneur et seul Sauveur Jésus Christ.

Tout ce qu’il vous faut :

  1. Un changement radical de cœur et d’esprit.
  2. Croire en la Bonne nouvelle que Jésus est le Messie et le Fils de Dieu
  3. Et la repentance envers Dieu qui est obligatoire.

Je vous suggère d’adresser à Dieu cette prière pour appartenir à Jésus Christ.

Modèle de prière qui peut vous servir pour trouver vos propres mots à adresser à Dieu.
Et dont voici le lien : “Prière pour appartenir à Jésus
Femmes 2 foi en Jésus Christ, demeurons en celui qui nous a aimée et qui a donné sa vie pour nous.

Au plaisir de vous retrouver sur la plateforme féminine chrétienne, qui vous est entièrement dédiée.
Soyez bénies !

Restons connectée sur http://femmes2foi.com
Et surtout n’oublions pas que : sans la sanctification nul ne verra le Seigneur.

Shalom en Yéchoua
Brigitte Yao

Primary Sidebar

Secondary Sidebar

%d blogueurs aiment cette page :