Skip to content

La Sagesse, trésor pour la famille

La Sagesse, trésor pour la famille published on

http://femmes2foi.com/la-sagesse-tresor-pour-la-famille/http://femmes2foi.com/le-sentiment-amoureux-est-il-le-garant-de-la-volonte-de-dieu-dans-le-choix-du-conjoint/Bien aimée dans le Seigneur,
En tant qu’épouse et mère, la plus grande de nos préoccupations est je crois l’épanouissement de notre famille.
Aussi aujourd’hui par le biais des Saintes Ecritures, je voudrais vous partager l’une des clés que je pense indispensable à l’accomplissement de cet objectif.

Point de mystère, la clé dont je veux vous entretenir est la sagesse qui vient de Dieu
Je vous propose donc que nous voyions :

  • La sagesse dans son contexte historique et l’enjeu actuel, thème que nous allons développer aujourd’hui

  • Les sources et les caractéristiques de la sagesse et pourquoi la sagesse divine est le trésor pour la famille ?

  • Trois préalables indispensables pour acquérir la sagesse divine.

  • Et pourquoi devons-nous enseigner la sagesse divine à nos enfants et comment reconnaît-on une femme sage

Chère sœurs en Christ saviez-vous qu’historiquement les conseillers appelés aussi les sages ont toujours eu une part prépondérante à la bonne marche de la société civile. Plus spécifiquement en ce qui concerne le peuple de Dieu, c’est-à-dire Israël les sages exerçaient alors la fonction de conseillers réuni en assemblée appelé Sanhédrin. Ce rôle leurs conféraient un statut équivalent à celui des prêtres et des prophètes (dans Jérémie 18 verset 18 version le Semeur il est écrit “…on trouvera toujours des prêtres pour enseigner la Loi, des sages pour nous donner des conseils ainsi que des prophètes pour proclamer une parole…).

Le sanhédrin ou le grand conseil de Jérusalem est composé du souverain sacrificateur, de sacrificateurs, d’anciens et de scribes. Ils ont pour rôle de délibérer et juger. C’est le tribunal.

Joseph d’Arimathée conseiller de distinction, homme bon et juste, membre du Sanhédrin est celui qui osa se rendre vers Pilate pour demander le corps de Jésus. Il en prit soin et l’enseveli. (Jean 19 : 38)

Dans les hautes instances au pouvoir, les sages étaient et le sont encore, des conseillers des personnes en autorités.
Le sage conseillé nommé Haman premier ministre du roi d’Assuérus nous rappelle qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil car aujourd’hui encore les chefs d’états s’entourent de conseillers afin de mieux gouverner. (Esther 6 : 13).
Ceci est valable pour le bon fonctionnement de l’Eglise car le jugement concordant de plusieurs bons conseillers garantit le succès des projets. (Proverbes 15 : 22)

La Bible déclare que “la femme sage bâtit sa maison et celle qui est insensée la renverse de ses propres mains.” (Proverbes 14 : 1)
Oui, la femme sage veille sur sa famille, elle ne néglige pas son foyer et sa maison, c’est une femme de bon sens, équilibrée, qui connait les priorités et les responsabilités qui lui incombent en tant qu’épouse et mère ; aussi, elle ne chamboule pas sa famille par des excès d’activités religieuses qu’en est-il de toi ? Construis-tu pour l’intérêt de ta famille, de ta maison, de ton foyer?
Es-tu consciente de l’enjeu de tes responsabilités ?
Crois-tu que ce soit la volonté de Dieu que l’activisme religieux soit prioritaire au détriment de ta famille ?
Ou bouleverses-tu l’équilibre des tiens sans en être interpellée ?

Comprenons-nous bien, il ne s’agit pas de mettre Dieu après sa famille ; je parle ici d’activisme religieux non pas de la relation personnelle qu’on a avec Dieu qui reste et demeure prioritaire.

Il existe deux sortes de sagesse diamétralement opposées, celle du monde inspirée par le diable et celle qui vient de Dieu. (Jacques 3 : 15)

• Les caractéristiques de la sagesse du monde :
La sagesse du monde est terrestre, elle ne vient pas de Dieu, elle est charnelle car elle n’est pas le fruit du Saint Esprit, elle est diabolique de par ses principes.

Une ruse mortelle du diable est la religiosité avec ses préceptes, ses rites, ses formes de piété comme l’ascétisme dans les religions mystique orientales. Ce sont des systèmes erronés car ils ne peuvent rendre qui que ce soit meilleur ni faire mériter la faveur de Dieu et encore moins nous justifier.

La sagesse n’est pas la somme de savoirs que possèderait une femme, car celle-ci ne pourra jamais de par son intelligence parvenir à la connaissance du véritable Dieu.

Beaucoup de gens sont séduits par l’apparente sagesse de ce monde.
Une femme “sage” selon le monde agit selon les principes qui y règnent.

La sagesse des sages de ce monde sera détruite par Dieu. Ils seront confondus dans le regret de n’avoir pas cru en celui qui est la sagesse personnifiée : le sauveur et Seigneur Jésus Christ.

La sagesse de Dieu l’Evangile est folie pour ceux qui périssent aussi ils se donnent une foule de religions au lieu de venir humblement à Dieu par Jésus-Christ à travers la foi en son œuvre rédemptrice.

• Les caractéristiques de la sagesse divine :

La sagesse vient de Dieu, qui la donne par la foi en Jésus-Christ à qui la recherche et lui demande (Jacques 1 : 5) (Proverbes 2 : 6 – 8)
Jésus Christ est la sagesse qui nous est donné. (Ésaïe 9 : 6) (1 Corinthiens 1 : 30)
La sagesse de Dieu c’est la prédication de la croix.
La sagesse divine est de manifester la vie de Christ au quotidien.
Lorsque nous acquérons la Sagesse incarnée c’est-à-dire le Seigneur Jésus Christ dans notre vie, son Esprit en nous vient éclairer sa Parole et nous donne l’intelligence pour discerner le bien du mal, le physique du spirituel et le temporel de l’éternel.

“Trois préalables indispensables pour acquérir la sagesse divine : ”

• Premièrement, Il faut naitre de nouveau.
Que signifie naitre de nouveau et comment y parviens-t-on ?

Pour acquérir la sagesse divine tu dois croire en Dieu et en son fils Jésus Christ.
Tu dois te repentir de tous tes péchés conscient ou inconscient.
Tu dois confesser que Jésus Christ venu en chair s’est offert par amour pour l’humanité en sacrifice expiatoire à la croix de Golgotha pour ton péché ;
que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts le troisième jour pour le rachat de tes péchés.
De ta bouche tu dois inviter le Seigneur Jésus-Christ à venir vivre en toi par son Esprit.
Si tu crois, adhère et confesse avec foi tout cela, assurément tu nais de nouveau c’est-à-dire de Dieu
Désormais tu es réconciliée avec Lui par Jésus Christ.

En retour, tu reçois le don de la grâce qui est le Saint Esprit, celui-ci te guidera, te conseillera et te conduira dans la compréhension de sa volonté. (Jean 16 : 13).

Par ton obéissance volontaire et ta persévérance tu parviendras à la conformité progressive d’avec Christ.
Sauvée, tu es passée de la mort à la vie, du monde au royaume de Dieu, des ténèbres à la lumière.
Tu es maintenant dans la position d’enfant de Dieu, c’est le début d’une nouvelle vie.

Les anciens critères qui régissaient ton ancienne vie ne sont plus valables et doivent disparaitre.
Tu as maintenant de nouveaux critères qui régissent ta nouvelle vie : la Parole de Dieu.

• Deuxièmement prendre l’habitude de t’abreuver au quotidien à la source divine qu’est la Bible
Car c’est par la méditation assidue de la Parole que l’on reçoit la sagesse divine (Psaumes 119 : 24)

• Et troisièmement par la transmission de femmes “âgées”,

Âgée dans le sens de la maturité spirituelle car les femmes plus âgées peuvent se révéler également être des femmes insensées.
Comme les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs aussi cultivons l’amitié de femmes pieuses plus âgées car celles-ci peuvent nous apprendre beaucoup et nous faire profiter de leurs années d’expériences.
Toutefois je redis bien toutefois, chère sœur auditrice, tu dois toujours être vigilante car la sincérité n’est pas toujours le gage de la vérité biblique puisque nous sommes toutes humaines nous pouvons être encore dans de fausses croyances et induire malencontreusement dans l’erreur.

Efforçons-nous à dissocier le véritable du faux. En Proverbes 19 : 16 il est écrit que “Celui qui garde ce qui est commandé garde son âme ; celui qui ne veille pas sur sa voie mourra”, aussi veillons scrupuleusement sur nos relations, sur nos échanges et sur ce que nous recevons à la lumière de la pensée de Christ afin de parvenir au salut final.

Menons une vie digne d’être vécue, tout en transmettant le flambeau de la foi à tous ceux que Dieu place sur notre chemin. En priorité nos enfants physique et spirituel. Lire Tite 2 verset 3

Par souci de bienséance, les femmes sages “plus âgées” se doivent d’exercer au sein de l’Eglise le ministère d’enseignement auprès de leurs “ plus jeunes” sœurs.

• Et maintenant pourquoi la femme sage doit enseigner la sagesse divine ?

Notre devoir et notre responsabilité en tant que mère est d’instruire nos enfants, de les conseiller afin de les équiper pour la vie quotidienne pour qu’ils sachent vivre et se comporter dans les diverses situations de l’existence, dans les relations humaines et plus tard dans le mariage, le travail, en fait dans la société.

Nous devons l’enseigner, car Dieu le veut, c’est une nécessité dans la transmission de la saine doctrine de Christ pour la vie quotidienne.
Enseigner la sagesse de Dieu à nos enfants va leur permettre de choisir le bon chemin à l’appel de Dieu
Nous voyons un exemple édifiant : le roi Lemuel qui écrivit les conseils par lesquelles sa mère l’instruisit. Proverbes 31 versets 1 à 9 et dont le nom signifie consacré à Dieu, preuve que la mère du roi Lemuel avait un profond respect pour Dieu.
Nous devons enseigner la sagesse à nos enfants afin qu’ils parviennent à la maturité selon Dieu et qu’ils deviennent ce pour quoi il nous les a confiés.

Si nous ne le faisons pas, nous donnons au monde le pouvoir de s’en charger.

• Comment reconnaît-on une femme sage ?

  • Une femme sage a un style de vie juste
  • Elle marche sur les conseils de Dieu (Proverbes 13 : 13 – 14)
  • Elle manifeste la sagesse divine dans ses paroles (Proverbes 16 : 23 – 24)
  • Elle consulte Dieu dans son quotidien
  • Elle est animée d’un esprit doux, paisible, elle aime la paix (1 Pierre 3 : 4)
  • Elle trouve ces réponses en Dieu comme par exemples en ce qui concerne ce que Dieu attend de la femme idéale, de l’éducation des enfants, la délinquance juvénile, de l’achat à crédit, de sa relation avec son époux et j’en passe.
  • La femme sage ne prémédite pas le mal, elle le discerne et s’en détourne.
  • Elle fait tout pour que sa vie pratique soit en harmonie avec sa position de fille de Dieu.

Celle qui veut être sage doit commencer par faire confiance à Dieu, le révérer et lui obéir

  • La femme sage tire son inspiration dans la méditation des Saintes Ecritures et l’applique dans toutes les circonstances de la vie.
  • Son comportement est exemplaire, son langage en harmonie avec son caractère de fille de Dieu.
  • Ses paroles servent à l’édification.
  • Rien dans sa conduite ne jette le discrédit sur la personne ni sur le Nom du Seigneur Jésus Christ.
  • La femme sage conduit ses actions par la sagesse divine, trésor dans lequel elle puise son code de conduite ainsi que celui de sa famille.

C’est par la sagesse divine qu’elle modèle le caractère de ces enfants
L’amour la motive et la pureté caractérise ses actes et ses motifs.

La femme sage prodigue des conseils avisés. Elle contribue ainsi en partenariat avec Dieu, à la formation des citoyens du royaume de Dieu.
Ces choses sont très importantes, elles montrent que la sagesse est un trésor essentiel pour le bien être de la famille.

En conclusion,

La folie est attachée au cœur de l’enfant, la sagesse n’habite pas naturellement dans l’homme, celle-ci s’acquiert par la foi en Jésus Christ et se transmet par l’Evangile.

La sagesse n’est pas la somme de savoirs mais c’est vivre au quotidien selon Christ, c’est transmettre le style de vie juste à nos enfants et vivre en paix avec notre époux.

La sagesse divine est le ministère des femmes spirituellement matures dans l’Eglise, le privilège de toutes mamans affermies dans la foi et le rôle de bonnes conseillères pour toutes les épouses sages.

“Ma prière pour toi, est que tu reçoives l’intime conviction que c’est le temps favorable de venir à Jésus-Christ, le temps de prier pour recevoir la sagesse divine et le temps d’agir par l’étude régulière de la Bible afin de croître en toute sagesse et intelligence spirituelle.”

Mon vœu le plus cher est, que tu sois ou devienne une femme sage, une mère spirituelle utile à l’Eglise Corps de Christ.
Avec la force de conviction de l’Esprit, prodigue des conseils avisés et inspirés par la Parole de Dieu, donne de bonnes instructions et aies une bonne influence sur tes enfants comme ce fut le cas d’Eunice et de Loïs mère et grand-mère de Timothée qui lui transmirent leur foi sincère en Dieu. (2 Timothée 1 : 15)

Sois la compagne d’œuvre de ton époux si celui-ci est né de nouveau, afin qu’ensemble, vous bâtissiez votre famille selon le plan de Dieu.
Toutefois si celui-ci ne l’est pas encore, tu te dois d’être modeste, discrète, fidèle à ton mari, évites d’avoir des paroles, des pensées ou des actions impures, sois une bonne maîtresse de maison, exerces l’hospitalité, la générosité et plutôt que de chercher à dominer ton époux, aides le à assumer son rôle de chef de la famille.

Ne soyons pas comme des caries dans les os de nos époux afin que la Parole de Dieu ne soit pas blasphémée. (Proverbes 12 : 4)
Ceci, bien sûr, est aussi valable pour toi qui a la grâce d’avoir un époux né de nouveau. (Tite 2 : 5)

Chère sœur, par Jésus Christ, toi et moi avons l’immense privilège d’exercer un rôle et une fonction très importantes au sein de nos foyers respectifs et au sein de la famille de Dieu :
Celui d’être des femmes sages, des conseillères, des aides indispensables à l’épanouissement de la famille afin de glorifier le Nom de Dieu partout où nous nous trouvons, telles des lumières au milieu de ce monde de ténèbres.

Bien aimées, ensemble persévérons dans la foi en Jésus-Christ.

Shalom !

Pour croître en communion verticale & horizontale, restons connectées à “femmes2foi.com

Brigitte Yao.
La plateforme F2F met en lumière les valeurs spirituelles Biblique en vue de l’obéissance au Père céleste.

Primary Sidebar

Secondary Sidebar

%d blogueurs aiment cette page :